2 – La peinture du XIX

 Peinture française du XIXème siècle

La montée vers l’impressionnisme : de 1840 à 1870

Nous avons clos le cycle précédent par la figure de Courbet et son réalisme puissant, teinté de romantisme. Nous poursuivons notre route en abordant les principaux peintres qui ont préparé le plein épanouissement de l’Impressionnisme. Certains sont très connus, d’autres moins, mais tous ont été d’authentiques créateurs. Ils ont porté un regard neuf sur le monde et sur la peinture et ont forgé de nouveaux moyens d’expression.

  • Mardi 12 octobre : Les peintres de Barbizon
  • Mardi 9 novembre : Jean-François Millet
  • Mardi 30 novembre : Le mystère Manet
  • Mardi 4 janvier : Les précurseurs immédiats, Boudin et Jongkind
  • Mardi 25 janvier : Bazille, Monet et Renoir entre 1865 et 1870

 Mardi 12 octobre : Les peintres de Barbizon

Dans les années 1840, le petit village de Barbizon, en bordure de la forêt de Fontainebleau, devient la terre d’élection de peintres qui quittent la ville pour rencontrer « la nature chez elle ». Bien que précédé par Corot, Théodore Rousseau (1812-1867) apparaît comme la figure de proue de ce que l’on appelle aujourd’hui « l’Ecole de Barbizon ». Ses membres comptent parmi les meilleurs paysagistes du siècle.

A VENIR  – Mardi 9 novembre : Jean-François Millet 

Fils de paysan comme Courbet, Millet (1814-1875) quitte la Normandie pour Paris et rejoint son ami Rousseau dans sa retraite de Barbizon. Le monde agricole, le rythme des saisons, les travaux de la ferme et des champs sont ses sujets de prédilection. Fuyant le sentimentalisme et l’esprit de séduction, il en est le plus bel interprète, à la fois sobre et inspiré. Van Gogh fut son plus célèbre admirateur.

A VENIR Mardi 30 novembre : Le mystère Manet  

Magnifique et étonnant Manet ! Elève rebelle d’un grand peintre académique, il choisit le naturel et la modernité réaliste. Il en maîtrise parfaitement les outils, mais à bien y regarder, ce n’est pas la réalité qu’il peint : un parfum d’étrangeté vient souvent « troubler » notre compréhension de ses sujets. Bourgeois élégant et calme, admiré pour son audace, il semble sincèrement s’étonner des scandales qu’il cause… Il y a bien un mystère Manet. Nous chercherons ensemble à en éclaircir quelques aspects.